12 mai 1982

J214 - Pegu, Rangoon, fin d'histoire sans parole

(note : c'est le temps du retour. Aucune entrée dans le journal pour cette journée...dernières photos, dernière pellicule du voyage, mais pas de texte. La photo du Bouddha couché m'a mis sur la piste de cette excursion à Pegu, oubliée, puis permis de localiser les dernières traces grâce aux pagodes avoisinantes...)


Bouddha couché, Shwethalyaung, Pegu
Mahazedi Pagoda, Pegu
Pagode, Pegu
Shwemawdaw Pagoda, Pegu
Shwemawdaw Pagoda, Pegu
Une dernière pagode pour la route, Birmanie

(note : dans la soirée, retour Rangoon-Moscou-Paris par l'Aeroflot, la rudesse soviétique remplaçant abruptement le charme asiatique...)

Envie de réagir sur ces 7 mois de voyage ? Un livre d’or accueille avec plaisir et beaucoup d’intérêt vos commentaires et appréciations sur ce projet.

A bientôt...


_____________________La carte de la journée_____________________

11 mai 1982

J213 - Rangoon, les pagodes Sule et Shwedagon


Balade jusqu’à Sule Pagoda. 


Sule Pagoda, Rangoon
Sule Pagoda, Rangoon

Puis marché : achats de timbres, fringues, ombrelle birmane. 


Ombrelle traditionnelle au merveilleux mécanisme en bambou, Rangoon
Cartes postales à l'esthétique romantique et kitsch, Rangoon

Déjeuner au Strand.

Musée.
Fleuve.
Repos.

Shwedagon Pagoda au coucher du soleil.


Shwedagon Pagoda, Rangoon
Shwedagon Pagoda, Rangoon
Shwedagon Pagoda, Rangoon
Shwedagon Pagoda, Rangoon
Shwedagon Pagoda, Rangoon
Shwedagon Pagoda, Rangoon
Shwedagon Pagoda, Rangoon
Shwedagon Pagoda, Rangoon


_____________________La carte de la journée_____________________

10 mai 1982

J212 - Nyang-Oo, Pagan, Rangoon


Marché à Nyang-Oo.
Achat d'un drapeau birman, d'un longyi.
(note : le longyi est le plus simple des vêtements, un sarong, une pièce de tissu cousue sur elle-même. Le nouer est tout un art, le porter une expérience. Une vidéo didactique : how to tie a longhi)


Motif traditionnel de longyi, Nyang-Oo

Beaucoup d'objets en laque (lacquerware).


Boite en laque à motif de Chinthe, Nyang-Oo
Badge émaillé de Pagan, Nyang-Oo


Avion pour Rangoon.

Aménagement au Strand Hotel.
Dîner sur un bateau flottant.

_____________________La carte de la journée_____________________

09 mai 1982

J211 - Pagan, la plaine aux 3000 temples


Fiacre à 8h pour Nyaung-U (Nyang-Oo).


Shwezigon Pagoda, Nyaung-Oo, Pagan
Shwezigon Pagoda, Nyaung-Oo, Pagan

Pagodes et temples dans la plaine de Pagan.


Depuis Htilominlo Temple : Mingala Zedi, Ananda, Thatbyinnyu, Mimalaung-Kyaung, Gawdaw Palin, Pagan
Depuis Htilominlo temple : Pyat Tha Dar et Sulamani, Pagan
Bouddha, Htilominlo temple, Pagan
Depuis Sulamani : Dhammayangyi, Mingalazedi, Shwesandaw, Thatbyinnyu, Irrawaddy, Pagan
Sulamani Temple, Pagan
Gawdaw Palin Temple, Pagan


Pause à l'air conditionné, musée.


Bouddha au Museum, Pagan

Puis encore quelques autres temples.


Depuis Thatbyinnyu : Minochantha Stupa Group, Shwezigon, Htilominlo, Ananda, Shwe-Leik-Too, Pagan
Mingalazedi Pagoda, Pagan
Mee Nyein Gone et Thatbyinnyu, Pagan

Dîner à l’hôtel au bon luxe.


_____________________La carte de la journée_____________________

08 mai 1982

J210 - Pagan : enfermé dans Thatbyinnyu


Depuis Maymyo, descente sur Mandalay, avec la même jeep qu'hier, en compagnie d'un couple austro-germain.

Aéroport.
Pas mal d’attente avant de choper un avion pour Pagan. Quelle course !
(note : le visa de seulement 7 jours impliquait un tourisme éclair et des arbitrages draconiens.)



Pagan

Taxi jusqu’au Burma Tourist Office. Réservation du vol retour vers Rangoon pour dans deux jours.

Bouffe au National.
Rues très propres, sac à crottin derrière les chevaux, panneaux "non smoking on the way".

Alors que les canadiens s’en vont au coûteux Thiripyitsaya, j’opte pour le Burma Hotel. Pas d’eau ni de ventilo.


Collines le long de l'Irrawaday, Pagan

Coucher de soleil depuis le Thatbyinnyu Temple où l’on m’enferme par mégarde, puis visite de l'Ananda Temple.


Depuis Thatbyinnyu : Ananda, temples et route principale, plaine de Pagan


Dîner au National.

_____________________La carte de la journée_____________________

07 mai 1982

J209 - Mandalay, le plus grand livre du monde


Première journée birmane, qui commence tôt et finit loin.

Avion dans la matinée.
Arrivée à Mandalay.


Approche au-dessus du Palais Royal, au fond Bawdi Yeik Thar Kamalan Taik, Mandalay

Petit-déjeuner, location d'un taxi pour la visite de la colline et des temples. 



Stèle du Tipitaka, Kuthodaw Pagoda, Mandalay

(note : l'écriture birmane aux formes arrondies et sans espace entre les mots est surprenante. Tout autour de la pagode Kuthodaw, 729 stèles de marbre, gravées sur chaque face, protégées chacune dans sa petite stupa, présentent le Tipaka (textes canoniques du bouddhisme theravada en pâli) dans sa version du concile de 1871. Cet ensemble constitue le plus grand "livre" du monde.)

Tipitaka Kyauksa et Kuthodaw Pagoda (Maha Lawka Marazein), Mandalay

Déjeuner en ville.

Vente au marché noir de mon whisky et de mes cigarettes.

Jeep pour Maymyo (Pyin Oo Lwin), avec des fraises pendant le trajet.

Soirée fraîche et douce mais qui ne valait sans doute pas le déplacement. 
Bière, dîner et dodo dans une chambre à 3.


_____________________La carte de la journée_____________________

06 mai 1982

J208 - adieu l'Inde, bonjour la Birmanie


Matinée à Calcutta.
Sourires du garçon, avant de demander son bakchich.

Où prendre le petit-déjeuner ? Question que j’emmène sans succès jusqu’au Park Hotel dans la rue du même nom.

Burma Airways. Le travail horriblement grossier de l’employé. Je choisis un certificat choléra propre mais dont les dates ne correspondent pas à ma présence à Calcutta.

Taxi jusqu’à l’aéroport puis déjeuner qui me permet de liquider ma monnaie. Je n'ai pas l’habitude de voyager en changeant de pays.

Bien content de quitter l’Inde, de claquer mes dernières roupies.
Ici, à l’aéroport, calme et tranquillité.
Dans quelques heures le voyage indien sera fini et coucou la Birmanie !


Vol Calcutta - Rangoon en Fokker 28-F

Arrivée à Rangoon à 18h, où je me branche avec un couple canadien, Jeff et Shelley.

Sur le chemin, en taxi, vue sur Swedagon Pagoda au puissant dôme doré.
La propreté et l’espace des rues, le calme, le sourire décontracté...quelle différence avec cette dernière semaine indienne saturante.

Arrivée au Burma Tourism Office, à côté de Sule Pagoda qui scintille à la lumière artificielle.
Vol demain pour Mandalay ?

Logement au Strand Hotel, luxueux et suranné.
(note : à cet époque, la Birmanie vit repliée sur elle-même, sous le joug d'une dictature militaire. Entrer au Strand Hotel représente une plongée en arrière à l'époque coloniale. Rien ne semble avoir changé depuis la sortie du Commonwealth, mais le luxe d'antan s'est décrépi. A la réception, une attendrissante vitrine d'objets trouvés. Lorgnons, jumelles, éventails, objets de cuir desséché,...couverts de poussière et dont certains datent d'au moins un demi-siècle. On pourrait imaginer qu'un britannique va surgir du passé, pour réclamer tranquillement son bien, 50 ans plus tard.)

Dîner au homard, cocktail de prawn, et bière.
Courte nuit moelleuse et conditionnée.
Les insectes, partout.

_____________________La carte de la journée_____________________

05 mai 1982

J207 - intenses visites à Calcutta


Tour organisé : départ de l'Office du Tourisme, passage dans le centre ville, Jaïn temple et ses miroiteries, Kali Temple au nord (sans intérêt).
Avant de traverser Vivekananda Bridge, un cadavre entre les rails sur la voie !

Puis Ramakhrisna mission et Botanical Garden (le banyan évidemment).
(note : le Great Banyan tree, ou Grand Banian, de Howrah est vieux de plus de 200 ans. C'est l'arbre au monde à la frondaison la plus étendue : plus de 130 m de diamètre !)


Great Banyan Tree, Jardin botanique, Howrah, Calcutta

À midi, je récupère mon certificat à la BNP.
Problème avec l'absence de certificat choléra à Burma Airways. 


Après-midi intéressante

Terrible rush à l'Indian Museum qui semble très riche : zoologie (toutes ces espèces empaillées), art (portrait de Bharhut). Salle du dessus (costumes, bijoux, retables birmans) à peine entrevue.

Nehru Museum : le Ramayana et le Mahabharata en petites poupées.

Victoria Memorial Hall, témoignage de la colonisation britannique. Préservé de façon surprenante, ce qui pourrait être vu comme d’infamantes preuves de l'époque colonialiste.

Zoological GardenLes tigres blancs, gros chats fascinants. Le tigron (tigre + lionne) et le litigon uniques !

Avec Tazio. Quelques Limca de plus, puis St Paul's Cathedral, une communauté vivante.


Cathédrale Saint-Paul, Calcutta

Mother Theresa Mission of Charity. Une longue rue éventrée, en travaux, boueuse, glissante et sombre. Rencontre d'un frère afin d'y déposer un don, et le courant qui ne passe pas trop bien. Deux mondes avec des aspirations, des joies différentes.

D’une manière générale, les bengalis sont à claquer. Fiers, snobs et bien bâtis, mais, du bas au haut de l’échelle, ni le sourire ni la simplicité. Plus racés qu’ailleurs en Inde, plus efficaces peut être aussi. Mais quelle froideur !


_____________________La carte de la journée_____________________

04 mai 1982

J206 - l'arrivée à Calcutta


Matinée en bus.
Installation à l’Evergreen, derrière le National Museum.

Ensuite BNP, Amber Restaurant pas dégeu et Burma Airways.


_____________________La carte de la journée_____________________

03 mai 1982

J205 - en bus pour Calcutta


Rencontre de Nina.
Petit déjeuner ensemble et balade sympa jusqu'au village tibétain.

Les 8 signes du bouddhisme : le parasol blanc (éloigne la chaleur du désir), les deux poissons sur le couteau (utilité et bonheur), le vase (qui contient les désirs), le lotus (sublime origine de l’homme), le coquillage (qui lave aussi des désirs), le tortillon (l’éternel nœud, infinité des réincarnations), la bannière de la victoire (qui trône en haut du Mt Mehrut), le Dharmachakra (ou Roue du Dharma, l'enseignement sur le chemin de l'éveil).

Adieux après un déjeuner à l’Himalaya.
Change de devises, long et fastidieux.
Bus pour Siliguri.

Là-bas bon dîner avec sandwichs et bière (je me soigne de plus en plus). Horrible trajet pour le cul et le concassage compartimenté.
Mon voisin qui me pousse (ou est-ce moi ?).

_____________________La carte de la journée_____________________

02 mai 1982

J204 - messe à St Paul, Darjeeling


J'ai raté le réveil à 4h pour aller au Tiger Hill.
Tant mieux, car le temps est vraiment brumeux.
Il y aurait eu aussi, comme chaque matin, 60 autres jeeps que la nôtre pour ce lever de soleil intime.

Je tente en vain d’obtenir des pâtisseries de chez Glenary’s.

9h30, messe à St Paul, dans une église vide, avec un tibétain au piano. Quelques chants, quelques lectures.
Sortie. Belle ambiance dominicale en haut sur la place. Collégiens en costume bleu marine (3 pièces, cravate), pompes noires et pébroques. Très raides, petits hommes classe, bonne tenue dans les lieux publics. Charme de la vieille Angleterre.

Après un tibetan bread, retour sur la place où, de 12h à 13h30, je feuillette des ouvrages : Bertrand Russel, à lire, beaucoup de livres sur le tantra, "Kundalini" par Gopa Krishna, les lignes de la main,…

Ensuite Museum of Natural History, après ces irritantes indications bidons pour m'y rendre. Le musée pas mal, mais sans plus : des tas d’animaux et d’insectes.

Je rentre juste à temps pour m’acheter un billet pour le spectacle de Tae-Kwan-Do.
Championnat pour débutant, démonstration de casse de tuiles. Seulement avec les pieds, pas grand-chose aux poings. Triste organisation et discipline, genre scoutisme de pacotille. Bon concert à l’entracte.
Les indiens irritants, désagréables ou inintéressants. Par rapport aux tibétains, qui semblent avoir un rapport avec une culture, les indiens paraissent de petites frappes vêtues bon marché chez Tati.

Dîner au Glenary’s puis dodo.

_____________________La carte de la journée_____________________

01 mai 1982

J203 - Balade à Darjeeling


Au réveil, la superbe chaîne de montagne est découverte.
Balade dans la ville où il faut sans cesse monter ou descendre.

Déjeuner fameux au Glenary’s.
(note : une boulangerie de l'époque britannique, restée reputée)
Visite d'un docteur qui me donne une prescription.

Achat au marché tibétain de deux Yin & Yang et d’un calendrier en cuivre. 


Pendentif Yin and Yang, Darjeeling

Objets tibétains plus intéressants qu’à Bodnath, surtout pour ce Dojre poli. 

Botanical Garden : ploucs de Calcutta en goguettes, avec guitares.

Balade à Observatory Hill.
Mahakal Temple : curieux lieu où se mélangent la pratique de l’hindouisme (Shiva) et du bouddhisme.
Sale cuisine là où ont lieu les offrandes. Le lama à l’entrée qui touche la tête des fidèles avec ses bouquins. Toiture de fanions et d’oriflammes.


Observatory Hill (Makal-Babu-ko-Than), Mahakal Temple, Darjeeling

Je retrouve Nina pour le diner.
Elle me parle de ses expériences et de John Beneth, auteur d'un livre sur Shivapuri. D'une photo, devant sa hutte, de ce saint et ermite hindou, prise un jour avant sa mort à 140 ans.
(note : John G. Bennett, Long Pilgrimage - The Life and Teaching of the Shivapuri Baba)


_____________________La carte de la journée_____________________

30 avril 1982

J202 - le train jouet de Darjeeling


Le même, dans le même bus, sur la même route.
Vers 9h, passage longuet des frontières.

On est en Inde.
Le changement : il n'y a plus de panneaux publicitaires pour les soft drink, mais beaucoup pour les cigarettes A1, n°10,…

Trajet sur le toit d’un bus jusqu'à Siliguri. Très bon moment.
Problème avec un tibétain qui nous a laissé ses affaires à garder.

Change de roupies, puis bus express jusqu'à Darjeeling.
Route superbe avec plantations de théiers et le mignon petit train qui paraît désespérément lent.


Toy train sur la route de Darjeeling
Toy train, Darjeeling Railway station

Éreintés par ces 24h de bus, le temps de trouver un hôtel et de dîner, nous sommes au lit.
La région est splendide, Darjeeling a l’air bien sympathique et les tibétains adorables.

_____________________La carte de la journée_____________________

29 avril 1982

J201 - Bhaktapur : sacrifices d'animaux et stars de Bollywood


En passant par Durbar Square

Jagannatha Temple et Narayan Temple et Palais Royal (Hanuman Dhoka), Durbar Square, Katmandou


Bhaktapur (Bhadgaon)

Je croise une procession avec offrandes et boucs.
Flairant le massacre, je passe avec les fidèles de l’autre côté du fleuve, un peu à l’écart.
Ça crame, comme dans les ghats, mais du bouc.
Sur l’autel, du sang partout.
Le comique, quand il faut manœuvrer l’animal sans l’affoler, le guider avec douceur, comme pour lui laisser la liberté d’aller à l’abattoir ou pas.
Ensuite, on le tient solidement bien sûr, lui ramène la tête en arrière, l’étourdit avec le tranchant de la main d’un coup sur la trachée, puis on cisaille.


Sacrifice à Shiva-Bhairava, Bhaktapur
Sacrifice à Shiva-Bhairava, Bhaktapur
Sacrifice à Shiva-Bhairava, Bhaktapur
Sacrifice à Shiva-Bhairava, Bhaktapur

Tout ça afin que le sang gicle en l’honneur de Shiva-Bhairava (ou de Kali-Bhairavi quand c’est sa femme).

Sacrifice à Shiva-Bhairava, Bhaktapur

Sur la place des taureaux mugissent et se provoquent.


La place de Nyatapola et sa pagode à cinq étages.

Bhairavnath Temple, Tachupal Tole, Bhaktapur 
Nyatapola Pagoda, Bhaktapur


Tournage bollywoodien : Amitabh Bachchan et Zeenat Aman

Sur Durbar Square : Amitabh Bachchan, pantalon blanc et cuir noir.
La foule est amassée tout autour. Trop drôle !
Répétition incessante de la même phrase musicale.
La star, l’air pas trop mal.
(note : une des rencontres les plus surprenantes de ce voyage. Amitabh Bachchan est la star masculine la plus fameuse du cinéma indien de Bollywood, un véritable monument populaire. Puis surprise de ce retro-blogging : je réussis à identifier le film puis la chanson interprétée lors de ce tournage à Bhaktapur. C'est "Pyar Mein Dil Pe Maar De Goli" ("Coeur d'amour sur le point de tuer" ?), du film " Mahaan", avec Zeenat Aman, la sexy lady de Bollywood. Kitch en diable, à voir sur Youtube.


Amitabh Bachan en plein tournage, Stone Lions et Nyatapola Pagoda, Bhaktapur
Amitabh Bachchan et Zeenat Aman, tournage sur Durbar Square, Bhaktapur
Petite pause pour Zeenat Aman et Amitabh Bachchan, Durbar Square, Bhaktapur

En face, le temple à pagode népalaise le plus porno.
Les sculpteurs se sont attachés à bien montrer les orifices, femme s’écartant les l., homme s'enfilant un gros g.
Amusant aussi, le genre scène familiale : la jeune pile le mil ou s’occupe des gosses, pendant que l’homme, par derrière, s’escrime à lui mettre sa grosse p. dans le c.
Sur un autre temple, compréhensible en terme de sexualité cosmico-spermique : des couples baisant, mais autour aussi, des éléphants, des singes, des tortues,… mimant de façon grotesque l’acte sexuel, qui n’a plus de portée mentale et seulement celle de l'accouplement.

Là-bas, sur le tournage, ils doivent se faire des bisous, car la foule s’émeut et hurle et siffle.
Les flics, pas violents comme en Inde.


Bhimsen Temple, Tachapal Square, Bhaktapur
Dattatreya Temple, Tachapal Square, Bhaktapur

Un peu plus tard, retour minuté sur Katmandou.
Rien à l’AmEx, je file sur Indian Embassy.
Collecte des affaires à Katmandou Lodge, puis bus express à 18h pour Darjeeling.

Vidéo dans le bus, super luxueux mais très étroit.
Long trajet sur une route pas trop mauvaise.
Premier film nul, sans histoire. Intéressant pour ses plans chorégraphiques.

_____________________La carte de la journée_____________________

Suivre le blog par mail